Archives pour la catégorie Chambéry

GAZA : halte aux massacres – Rassemblement Chambéry vendredi 6 avril 18h

GAZA : halte aux massacres, levée immédiate du blocus, sanctions contre Israël
Puissance occupante, Israël provoque un nouveau massacre à Gaza contre des Palestiniens
rassemblés pacifiquement pour l’application du droit au retour, le 30 mars 2018, « Jour de la terre » :
17 morts et plus de 1416 blessés sont déjà victimes de l’armée israélienne. Ce n’est pas tolérable.

Nous assistons, ainsi, à de nouveaux crimes de guerre.

RASSEMBLEMENT A CHAMBERY place st LEGER VENDREDI 6 Avril 18HEURES
La France doit exiger l’arrêt des massacres à Gaza.
Elle doit prendre immédiatement des sanctions contre ISRAEL dont l’impunité est un encouragementau crime.
L’Union Européenne doit immédiatement suspendre son accord de coopération avec Israël.
La CPI (Cour Pénale Internationale) doit en finir avec son examen préliminaire pour crime de guerre commencé depuis bientôt 3 ans ! et traduire les responsables israéliens devant cette juridiction.
Nous engageons toutes les personnes de conscience de rejoindre la campagne internationale et non violente BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions)
Le blocus criminel et illégal de Gaza doit être rompu. Israël doit respecter le droit  nternational, dontla résolution 194 de l’ONU sur le droit au retour.

Chambery : Invitation à l’ASSEMBLEE GENERALE ANNUELLE

Le jeudi 29 Mars 2018 à 18 H30

Maison des Associations
Amphithéâtre

ASSEMBLEE GENERALE ANNUELLE de l’AFPS
Ordre du jour :
– Présentation du rapport d’activités
– Présentation du rapport financier
– Vote sur ces rapports et présentation discussion du rapport d’orientation
– Appel à candidatures et élection du nouveau CA pour un an

Un pot de l’amitié partagé clôturera dans la convivialité cette Assemblée.

• Si vous n’avez pas encore réglé votre cotisation 2018, vous trouverez, ci-joint, un bulletin d’adhésion
• Si vous ne pouvez pas vous libérer pour l’Assemblée Générale, n’hésitez pas à nous retourner le pouvoir ci-dessous.

AFPS Bulletind’ adhésion 2018

convocation AG 2018

Succès le 2 mars : projection du film Derrières les fronts

le 17/03 Mise à jour : La projection du film le 2 mars à Chambery ( cinéma Astree)   a  fait  salle comble( 160personnes)  a été suivie  d’un débat riche sur les conséquences psychologiques de l’occupation  israelienne avec  la réalisatrice Alexandra Dols et Samah Jabr psychiatre  écrivaine Palestinienne (dont  nous vous invitons à lire le livre intitulé:  » Derriere les fronts: chroniques d’une psychiatre psychothérapeute palestinienne sous occupation » Editions premiers matins de Novembre.

Continuer la lecture de Succès le 2 mars : projection du film Derrières les fronts 

Procès TEVA Metz: Une très bonne nouvelle qui se confirme

« Ce second verdict n’a été suivi d’aucune demande de pourvoi en cassation. Cette relaxe est donc définitive. »  Voir le communiqué  du Comité de soutien local.

Voir également le compte-rendu détaillé de l’audience du procès TEVA tenue le 18 janvier 2018 à Metz en appel.

Rassemblement en soutien aux prisonniers politiques palestiniens

RASSEMBLEMENT EN SOUTIEN AUX PRISONNIERS
POLITIQUES PALESTINIENS
VENDREDI 2 FEVRIER 2018 de 17H 30 à 18H
PLACE SAINT LEGER CHAMBERY sous l’Horloge
avec les Femmes en Noir de l’AFPS

Au cours de l’année 2017, 6742 Palestinien(e)s, originaires de
Gaza et de Cisjordanie ont été arrêtés et détenus par Israël, dont
Ahed Tamimi, Khalida Jarrar, Khitam Saafin et Salah Hamouri Continuer la lecture de Rassemblement en soutien aux prisonniers politiques palestiniens 

Vidéo : conférence de Bernard Ravenel à Chambery

Le collectif Palestine de Chambéry a invité Bernard Ravenel à venir faire une conférence/débat le 25 janvier 2018. Il évoque le cheminement de la résistance palestinienne, depuis la lutte armée jusqu’au choix de la non-violence.

Bernard Ravenel est historien ; il vient de publier « La résistance palestinienne : des armes à la non-violence » éd. L’Harmattan.

Procès en appel contre le Président du Collectif BDS57 à Metz le jeudi 18 janvier 2018

Le jeudi 18 janvier 2018, à Metz, s’est tenu le procès en appel du Président du Collectif BDS57 (Boycott, Désinvestissement, Sanctions), Richard Srogosz, à la suite d’une plainte maintenant conjointe du Procureur, de la société TEVA Santé et des deux officines sionistes France-Israël et Avocats sans Frontières.

En première instance, les juges avaient débouté les plaignants en invoquant la prescription des faits.

Richard avait envoyé, en février 2015, une lettre sous enveloppe à chaque pharmacien de Metz pour leur demander d’arrêter la vente des produits de la société israélienne TEVA. Cette lettre était accompagnée d’un tract explicatif sur le boycott; Richard proposait au pharmacien une rencontre afin de discuter du contenu de ce document explicatif.

De 12h30 à 14h, jeudi, nous étions de 60 à 80 personnes venues soutenir Richard devant le Tribunal sous une pluie battante, dont sept militants de l’Afps d’Albertville et de Chambéry. Sur le trottoir d’en face, un petit groupe de sionistes, beaucoup moins nombreux que l’année dernière, activait une sirène pour tenter de couvrir sans succès nos slogans et discours.

Un compte rendu détaillé de l’audience sera publié à l’issu du délibéré qui sera rendu le 28 février 2018.

Ci-dessous les photos prises par Yves

Continuer la lecture de Procès en appel contre le Président du Collectif BDS57 à Metz le jeudi 18 janvier 2018 

Jérusalem: Arrêtons TRUMP – rassemblement à Chambéry lundi 18 décembre

Jérusalem: Arrêtons TRUMP !

Contre la force et le fait accompli, le droit et la solidarité avec le peuple palestinien , L’AFPS de Chambéry et le collectif Palestine vous propose de nous rassembler :
LUNDI 18 décembre 2017 à 17 heures devant les grilles de la Préfecture de Savoie à CHAMBERY

Le 6 décembre Donald Trump a annoncé sa décision de reconnaître officiellement Jérusalem comme capitale de l’État d’Israël et d’y transférer l’ambassade des États-Unis
Cette décision unilatérale entérine la violation du droit international et des résolutions de l’ONU, qui interdisent l’annexion d’un territoire conquis par la force et qui reconnaissent la partie Est de Jérusalem comme capitale du futur État de Palestine.
Pour rappel, Il y a bientôt 70 ans Israël s’emparait de la partie Ouest de Jérusalem en violation du plan de partage décidé par l’ONU. Il y a 50 ans, il occupait la partie Est de Jérusalem avant de l’annexer et de prononcer la « réunification » de Jérusalem avant de la décréter « sa capitale éternelle, une et indivisible ».
En reconnaissant Jérusalem comme capitale d’Israël, soucieux de conforter son électorat extrémiste, Donald Trump affiche publiquement son mépris du droit international et il affirme le soutien inconditionnel des États-Unis aux politiques de l’État d’Israël, cautionnant la violence de l’occupation, la colonisation galopante, les destructions, les arrestations, les déplacements forcés de population, l’annexion de territoires, le maintien de la population de Gaza sous un blocus inhumain, le refus du droit au retour des réfugiés. Il rejette toute approche de la question israélo-palestinienne fondée sur le droit.
La communauté internationale dont l’Union Européenne a, dans sa quasi-totalité, condamné cette décision. Contrairement au gouvernement israélien et ses relais aux États-Unis comme en France.
La France doit aujourd’hui prendre ses responsabilités et répondre à la force par le droit : elle doit sans plus attendre reconnaître l’État de Palestine dans les frontières d’avant juin 1967 avec Jérusalem-Est comme capitale.
Il faut en finir avec l’impunité d’Israël : la France et l’Union européenne doivent passer des paroles de condamnation de la colonisation de la Palestine aux actes et sanctionner Israël tant que cet État ne respectera pas le droit international. Force doit revenir au droit.
Les Palestiniens n’abandonneront pas leur souveraineté sur Jérusalem-Est. Cet été ils ont fait reculer Netanyahu qui entendait restreindre leur accès à l’Esplanade des mosquées. Aujourd’hui, toutes générations confondues, ils répondent à la provocation de Trump par une mobilisation populaire massive, réprimée violemment par l’armée d’occupation.
Contre la force et le fait accompli, le droit et la solidarité avec le peuple palestinien.
Collectif palestine : AFPS /LDH/ Mouvement de la Paix/NPA/ EELV/PCF/Alternatives et Autogestion, ensemble, PG, PCOF, UL CGT Chambéry

Continuer la lecture de Jérusalem: Arrêtons TRUMP – rassemblement à Chambéry lundi 18 décembre