Archives pour la catégorie En Palestine

Libérez Issa Amro

Issa Amro est un militant palestinien appartenant au mouvement palestinien « Youth against settlement » (Jeunes Contre les Colonies à al-Khalil/Hébron).
Au cours de notre dernier voyage en Palestine, nous avions discuté avec des jeunes de ce mouvement à Hébron, à l’occasion d’une rencontre organisée par le responsable de l’antenne du ministère palestinien contre le mur et les colonies.
Il vient d’être arrêté par l’autorité palestinienne dans le cadre du nouveau décret pris par M.Abbas sur « la criminalité électronique »!!!
Amro dénonce l’arrestation du journaliste palestinien Qawasmeh, pour des propos critiques vis à vis de M.Abbas….
Une pétition à signer: http://www.yashebron.org/free_issa_from_pa_arrest

Continuer la lecture de Libérez Issa Amro 

Camp d’été « Tala 4 » à Jénin

Sur cette terre les Enfants vivront

Najet est Palestinienne, elle vit dans le Camp de réfugiés de Jenin. Elle est l’une des organisatrices des camps d’été « Tala » depuis 2014 et de l’action « Maison chaude » en faveur de 30 enfants en grande difficulté.
Régulièrement, elle nous fait part des activités réalisées par le Centre des Femmes. Photos et messages témoignent. Elle fait l’effort de s’exprimer en français. Nous laissons tel quel le premier message, pour une meilleure compréhension, nous avons repris les messages suivants.
Message reçu de Najet le 12 juillet 2017, du camp de réfugiés de Jenin, après l’assassinat de deux jeunes Palestiniens de 17 et 20 ans par l’armée israélienne. (Voir le document complet)

Fête des mères à Ramallah

Chers amis,

Voici quelques nouvelles de la fête des Mères célébrée avec les femmes de l’atelier de broderie comme chaque année.

En Palestine, cette fête se célèbre le 21 Mars avec le printemps. Nous avons donc fixé deux matinées, le 18 et le 20 Mars,  pour y accueillir les 250 femmes, brodeuses et couturières. Seulement 150 ont pu venir, les autres n’ayant pas pu nous rejoindre pour diverses circonstances, ou  quelques unes n’ayant pas reçu l’invitation à temps…

Apres un mot de bienvenue,  biscuits et jus de fruit ont été offerts. Continuer la lecture de Fête des mères à Ramallah 

28 mars Rencontre Association ADEL par le CCFD-Terre Solidaire

Le CCFD-Terre Solidaire vous donne rendez-vous à une soirée de rencontre à Chambéry

Mardi 28 Mars : soirée à Chambéry, à 20h, à la Maison du diocèse, 2 place Cardinal G Marie Garrone.

Rencontre avec Rimaa Younis Directrice de l’Association ADEL dont l’initiative est de développer un marché de producteurs locaux pour assurer la sécurité alimentaire des palestiniens à Ramallah et dans les territoires occupés de Cisjordanie. Télécharger la Plaquette Continuer la lecture de 28 mars Rencontre Association ADEL par le CCFD-Terre Solidaire 

Compte rendu 13 mars : enfances volées

Une cinquantaine de participants se sont retrouvés à la maison des associations de Chambéry pour une soirée en lien avec l’AFPS d’Albertville, le thème de la soirée est :

ENFANCES VOLEES

1° partie : projection d’un film « Enfances volées » : séries de témoignages d’enfants, photos et films pris lors des 6 années de voyage en Palestine par l’AFPS d’Albertville.

On voit et on entend les enfants palestiniens (entre 5 et 12 ans) confrontés dans leur propre vie à des évènements violents qui concernent leurs parents, leur habitat, leur école (quand ils en ont une !) ; la violence des soldats israéliens, les peurs qu’ils ne comprennent pas, l’insécurité et l’abandon .. (la prison pour une fille de 12ans, arrêtée sur la chemin de l’école… la destruction du campement où vivait un tout petit avec ses parents, ils s’abritent sous une bâche …le lendemain on vient leur arracher !…)résultats : perte de repères et traces indélébiles dans l’esprit de ces enfants, ils mettront longtemps à retrouver une vie d’enfant !!

On apprend que 340 enfants ont déjà été prisonniers d’Israël sans autre raison que semer la peur, faire fuir les gens de leur terre. Avec ces témoignages très émouvants, on comprend que la santé mentale de ces enfants est durement touchée.

2° partie : témoignages de ce que vivent les familles palestiniennes au quotidien : pas de liberté pour se déplacer, pour cultiver les oliviers ou des parcelles de terrain, difficulté de se procurer de l’eau (l’eau est détournée vers Israël et livrée sous paiement pour les camps qui en manquent)

Projection d’un film sur la résistance pacifique : les palestiniens de Bil’in sont encouragés par Bassem à résister pacifiquement, à chaque manifestation où ils se trouvent devant l’armée à l’entrée de leur village : « nous n’avons pas de cailloux .. respectez nous ! nous n’avons que nos drapeaux … » Bassem cherche le dialogue en s’opposant aux armes qui lui font face … il finira par être tué .. laissant le village dans un grand désarroi. Les images de violence sont bouleversantes …

Après le film, un débat très riche s’instaure entre les 2 amis palestiniens et les participants à cette soirée …. Que faire ? que penser ? il en ressort que nous devons : 1 nous informer (comme ce soir) 2 voyager en Palestine pour rencontrer les palestiniens sur place, 3 continuer à boycotter les produits d’Israël cultivés sur le sol palestinien.

Merci à l’AFPS et à Bassem et Ahmed pour cette soirée très riche !!

Le château d’eau de Khuzaa à GAZA

A la suite d’un voyage de membres de l’UJFP (Union Juive Française pour la Paix) à Gaza (Pierre Stambul et Sarah Katz) au premier semestre 2016, la construction d’un château d’eau dans le village de Khuzaa a été décidé, à la lisière de la barrière de « sécurité » avec Israël. Depuis le 22 décembre 2016, il est  opérationnel. Les nombreuses coupures de courant entravaient auparavant le pompage et l’arrosage des cultures aux moments propices. Le château d’eau permet de stocker l’eau et de réguler convenablement l’arrosage. L’Afps d’Albertville a participé à hauteur de 1000€ au financement de ce projet d’une valeur de 21500€.

 

Démolitions récentes d’habitations dans le village de Fasayil dans la Vallée du Jourdain.

La semaine dernière, de nouvelles démolitions se sont produites au village de Fasayil dans la vallée du Jourdain. La première démolition a eu lieu non loin de la route principale menant à Fasayil. La première famille victime de ces démolitions n’avait reçu aucun avertissement. La majeure partie de leurs biens a été éparpillée dans le terrain d’à côté. Continuer la lecture de Démolitions récentes d’habitations dans le village de Fasayil dans la Vallée du Jourdain. 

Al AUJA dans la Vallée du Jourdain

img_4832-1Les forces militaires israéliennes continuent à détruire les maisons d’habitation. Les soldats ont assailli Al Auja.
Deux hommes ont été blessés.
Jamal a été atteint à la main et a été asphyxié par des gaz au poivre. Cet homme solide, âgé de 50 ans qui souffre de problèmes cardiaques et de diabète, a dû être emmené d’urgence, en hélicoptère, à l’hôpital de Jérusalem. Ses poumons sont atteints et on a dû lui faire une trachéotomie pour éviter son asphyxie.

Hussein fut emmené à l’hôpital de Jéricho, son état s’améliore et il a pu revenir chez lui.

Ces deux hommes sont propriétaires de maisons à Al Auja. Neuf constructions furent détruites .

Al Auja est un village situé en zone A. Depuis les accords d’Oslo, la zone A est sous contrôle de l’Autorité Palestinienne, la Zone C sous le contrôle d’Israël.

Cependant Israël s’acharne et veut déplacer ces populations Palestiniennes de la Vallée du Jourdain et les empêche de vivre sur leur terre , d’y construire et d’y mener des activités économiques.

Dernières nouvelles: Jamal est sorti des soins intensifs. Israël lui demande de régler les frais de transport.

Informations reçues de Rashed khudairy (Coordinator of Jordan Valley Solidarity Campaign), traduites par Danièle Laurier.

Conférence « Militer contre le déplacement des Palestiniens en Israël » – Vendredi 18 nov à 19H – Haut de Chambéry

Gadi ALGAZI est un Israelien , né en 1961, connu pour ses actes pour la paix, concernant le conflit israélo-palestnien.
Docteur de la faculté d’histoire de l’université de Gottingen (Allemagne), il est aujourd’hui professeur d’histoire médiévale à l’université de Tel Aviv;
Historien , et militant: il a été emprisonné 10 mois pour avoir refusé de servir dans les territoires occupés , en 1979. Ce fut le 1er des “Réfuzniks”. Libéré , grâce à une campagne citoyenne.
Gadi est le cofondateur et animateur du mouvement judéo-arabe “Ta’ayush”  “Vivre ensemble”, crée en 2000. ce mouvement allie actions non violentes et réflexions afin de lutter contre les escalades de violences en Israel et Palestine .
Il parlera de la politique de déplacement (“transfert) des bedouins au sud d’Hebron(pourtant citoyens d’Israél) ,dans la vallée du Jourdain… expropriations des terres , destructions des villages..installation de colonies … résistance active des palestniens à l’occupation , avec le soutien d’associations comme Ta’ayush.
A vendredi .. Merci pour la diffusion .
2016-11-18-4-h-palestine
Gadi Algazi sera le lendemain aux “10h de la Palestine “ à Grenoble (SSI),

SUITE…Projet : Soutenir une activité de broderie à Gaza par l’achat d’un billet de tombola

lots broderie 2La solidarité avec  Gaza a permis de vendre 558 tickets (encore une cinquantaine de tickets à vendre) et de réunir la somme de 1215 € correspondant au prix des broderies reçues en direct de Gaza. Cette action  permet à des femmes gazaouies de défier le blocus et de vivre de leur travail.
Le tirage des lots aura lieu le 29 octobre à 17H 30, au stand de l’AFPS  à la fête des Allobroges, Parc des expositions à Chambéry.
La liste des numéros gagnants sera publiée sur ce site dans la première semaine de novembre.
Les lots seront disponibles du 19 novembre  au 19 décembre (tel 06 83 19 63 34)

Voir l’article précédent