Archives mensuelles : octobre 2015

Rassemblement à Chambéry – Samedi 31 octobre à 16h, devant les grilles de la Préfecture

P1060784L’Association France Palestine Solidarité de Chambéry appelle à un rassemblement,
suite aux évènements extrêmement graves.

STOP A L’OCCUPATION VIOLENTE ET CRIMINELLE DE LA PALESTINE

Quatre-vingts personnes environ ont répondu à l’appel du Collectif pour la Palestine de Chambéry.

Après avoir dénoncé les exécutions extra-judiciaires de l’armée israélienne, le texte de Monique Cerisier ben Guiga a été lu, en hommage à Hashem Azzeh, mort à Hébron le 21 octobre, sous les gaz lacrymogènes de l’armée d’occupation.

Tract à lire et à diffuser: Appel à rassemblement

Visite Alpes TLC Ugine – Collecte de vêtements et textiles par l’AFPS d’Albertville

IMG_0326Mercredi 21 octobre une délégation de 5 personnes a visité l’entreprise Alpes TLC. Cette « entreprise d’insertion » est installée à Ugine, entrée des gorges de l’Arly depuis 3 ans. Il s’agit d’une unité de classage-recyclage de Textiles, Linge, Chaussure… sur plus de 2000 m². Cette revalorisation va de la revente des vêtements en excellent état, jusqu’à la transformation par des entreprises utilisant ces textiles comme matière première.

Elle est en lien avec une société belge, et est un des partenaires de Tri-Vallées, à Gilly sur Isère. Lors de notre visite avec M. Julien Métral, directeur du site, nous avons trouvé une personnel accueillant et motivé, ce qui est indispensable pour classer tous les objets récoltés en finalement plus de 160 catégories différentes ! Celles-ci vont des vêtements quasi neuf aux rebuts difficilement réutilisables en passant par exemple par les chaussures fillettes, homme, été, hiver, chiffons coton, etc… Les catégories de tri étant surtout limitées à ce jour par les surfaces disponibles. Une vingtaine de personnes sont salariées sur le site, nombreux en CDI, et 13 emplois en insertion. Actuellement une moyenne de plus de 2kg par an et par habitant est récoltée, alors que nous nous séparons d’environ 11kg : il existe donc une belle perspective de croissance ! Ce qui ne peut se faire qu’avec la convergence des volontés d’entreprises, de collectivités et de chacun de nous.

L’AFPS, fondée pour faire progresser la justice et la paix en Palestine (Cisjordanie, Gaza… ) est heureuse de participer à ce tri. Les nombreux bénévoles de notre association effectuent, avec le soutien logistique des communes, deux collectes annuelles dont le produit est acheté par Alpes TLC. Les fonds ainsi récoltés servent pour nos projets d’aide à la scolarisation, reconstruction de puits-citerne, transformation de produits agricoles…

Nous vous convions donc à déposer vos sacs à :
A Ugine à la Maison des Associations ave Pringolliet mardi 3 novembre de 9h à 12h et de 14h à 19h.
A Albertville mercredi 4 novembre avant 8h à vos emplacements habituels de collecte d’ordures ménagères.

Yves Meunier

Un message de Fadwa Khader, reçu le 27/10/2015

fadwakhaderChers camarades

Comment allez-vous,

Merci beaucoup pour vos sentiments chaleureux et la solidarité pour la perte de Hisham, espérons que son âme repose en paix.
Aujourd’hui, on dénombre 62 martyrs depuis le début du mois d’octobre, des centaines d’emprisonnés dont un grand nombre sont des enfants âgés de moins de 18 ans. Quatre jeunes prisonniers blessés sont confrontés à la mort dans les hôpitaux israéliens, des centaines ont été blessés par balles réelles et ce matin, l’armée israélienne a attaqué l’hôpital Al Makased à Jérusalem-Est.
Ici, en Palestine, notre vie est devenue misérable. Dans cette période agitée, très dangereuse, les Israéliens sont, plus que d’habitude, équipés d’armes, de sorte que le moindre mouvement justifie l’ordre de tirer sur vous, de nombreux jeunes palestiniens ont ainsi été tués juste comme ça, de sang-froid. Même dans ma ville à Al Ram, il y a deux jours, ils ont inondé les rues avec de l’eau mélangée à des produits chimiques aussi sale que les eaux usées des caniveaux. Cette eau polluée est entrée dans les magasins et les maisons habitées par la population.
Ils tirent des bombes de gaz  lacrymogènes, mais ce est pas comme avant, lors de la première ou la deuxième Intifada, où ils étaient équipés d’un fusil équipé d’une seule bombe, non, ils ont mis au point une nouvelle arme et chaque fusil transporte maintenant dix bombes. Alors imaginez ce qui pourrait arriver quand ils les tirent toutes à la fois à la fois !
Ma belle-mère et ma belle-sœur, qui vivent dans la même maison en face de chez moi, ont dû affronter ce déluge de gaz dans leur maison, elles ne pouvaient pas respirer, elles ont juste eu le temps de fermer toutes les fenêtres, mais le gaz continuait de s’infiltrer, heureusement, elles ont pu se réfugier dans l’une des chambres où le gaz ne les a pas atteintes.
Ma belle-mère qui a le cœur malade, a été très affectée.
Il y a aussi ce qui est arrivé à nos voisins, les militaires ont tiré une bombe de gaz dans le salon de coiffure pour hommes et ont refermé la porte sur le coiffeur et ses clients.
A côté, des soldats ont mis une bombe assourdissante dans une voiture AUDI. La bombe a explosé et brisé toutes les vitres de la voiture, elle a été déclenchée au moment précis du passage d’un bus. L’objectif était clairement de détruire le bus. Beaucoup de jeunes ont été blessés et sont détenus dans les prisons israéliennes, hier, j’ai rencontré un jeune homme qui avait reçu une balle en caoutchouc entre les deux yeux alors qu’il essayait de sauver l’un des jeunes blessés.
Il y a plein d’autres histoires qui se passent à Jérusalem, Hébron et dans toute la Cisjordanie..
L’armée d’occupation a  mis des portes électroniques à l’entrée de la vieille ville de Jérusalem et de nombreux points de contrôle ont été installés. Notre vie est devenue un véritable enfer.
Mais pire que l’armée, ce sont les colons. Partout ils sèment la terreur, ils sont la terreur elle-même ! Rappelez-vous,  ils ont tué l’enfant Muhamad Abu Khder de Shufat  en lui introduisant de force de l’essence dans la bouche avant de le brûler vif ; en Juin, ils ont mis le feu dans la maison de la famille Dawabsheh ils ont été brûlés vifs.
C’est actuellement la saison de la cueillette des olives et imaginez ce qu’ils font ? Ils brûlent les arbres, attaquent les agriculteurs en les empêchant de cueillir leurs olives le tout sous la protection de l’armée israélienne. Les militaires équipées avec des armes ont ordre de tirer à la moindre résistance, et pour le moment les Nations Unies, la communauté internationale se comportent avec nous comme si  nous étions une puissance égale à celle du Gouvernement israélien.
Quelle injustice de mettre au même niveau  l’occupant et les occupés.
Je pense qu’il n’y a pas de justice dans la maison de la justice
Enfin hier, le gouvernement Netanyahu a mentionné une confiscation de cartes d’identité de tous les Palestiniens qui détiennent une carte bleue comme moi pour entrer à Jérusalem et  qui vivent derrière le mur d’apartheid soit autour de 230.000 habitants. Ils seront empêchés d’entrer à Jérusalem et tous les droits de résidence seront confisqués, malgré qu’ils payent des impôts très élevés aux Israéliens. Ils vont perdre tous leurs droits depuis 1967 jusqu’à maintenant.
Donc, si ce scénario se confirme, il n’y aura plus aucune place pour les Palestiniens à Jérusalem qui ne sera pas notre capitale. Cela est très dangereux, la municipalité israélienne de Jérusalem avait prévu ce scénario dans son Master Plan Municipal il y a quelques années et elle est aujourd’hui en train de le mettre en œuvre.
Désolé pour tous ceux mauvaises nouvelles camarades, mais nous gardons toujours en nous la lumière de l’espoir.

S’il vous plaît partager ces informations autant que vous le pourrez

Prenez soin de vous camarades et je vous souhaite le meilleur
Fadwa Khader

Traduit par Jacques (GL Bondy)

Mois du film documentaire en Beaufortain

A noter: samedi 28 novembre 2015 à 17h30 – Salle polyvalente de Villard sur Doron

Notre Histoire_2Notre Histoire

Par le Dr Mustapha Barghouthi, 2010, 60mn
Film inédit qui retrace, de 1947 à nos jours, l’histoire du peuple palestinien présentée par un des leurs (Mustapha Barghouthi est médecin et député du parlement palestinien).

« Nous ne serons jamais complètement libre tant que les Palestiniens ne le seront pas non plus » disait Nelson Mandela, après l’abolition de l’apartheid en Afrique du Sud.

Mois du film documentaire_titre

 

Programme du 2 au 28 novembre: Mois du film documentaire

Gilly sur Isère, le 22 octobre 2015 – Des familles palestiniennes vivent dans des grottes –

GillyUne vingtaine de personnes étaient présentes pour voir le film

Dans les collines du sud d’Hébron,
des familles palestiniennes vivent dans des grottes.

A l’issue de la projection, un débat riche de plus d’une heure:  l’histoire de la Palestine, le sionisme, l’antisémitisme, les décisions de l’ONU, la position du gouvernement français, de la communauté internationale, l’impunité d’Israël, l’action citoyenne au travers de BDS.

Affiche Gilly miniature

La région désertique de Masafart Yata, dans le sud de la Cisjordanie, est très peu connue. Les médias n’en parlent quasiment jamais. Pourtant 1500 palestiniens y vivent dans huit villages harcelés quotidiennement par les forces d’occupation et les colons israéliens, en lisière de la Ligne Verte. (Lire la suite…) Voir la bande annonce

Le 4 novembre 2015 – Ramassage des textiles – Albertville et alentours

Alpes TLC1Pour soutenir financièrement nos projets en Palestine (Soutien scolaires à Jenin, Citernes de rétention d’eau de pluie et atelier de femmes à Beit Ummar) nous organisons un ramassage de vêtements tous textiles, peluches, chaussures (attachées ensemble).

Déposer les sacs biens fermés dans les endroits mentionnés par les affiches donnant les instructions municipales pour l’occasion.

A Albertville, sur le trottoir, avant 8h le matin du 4 mercredi novembre.
A Ugine à la Maison des Associations avenue Pringolliet mardi 3 novembre de 9h à 12h et de 14h à 19h.

Hommage à Hashem Azzeh

HashemHashem a succombé hier, 21 octobre 2015, aux gaz lacrymogènes tirés par l’armée israélienne à Hébron. Il avait 54 ans.
Je l’avais rencontré la première fois le 4 novembre 2013.
Face à l’occupation des colons et de l’armée israélienne, sa détermination était inébranlable.

Quand Hashem me parlait de ses oliviers dont les colons lui ont volé les olives, il a eu ces mots : « Ils veulent nous forcer à partir. Mais nous ne renoncerons jamais jusqu’à la libération de la Palestine. Ils doivent s’en aller et nous, nous restons ici. Un jour ils s’en iront et nous, nous restons ici. Nous devons rester ! »
Fx Gilles

Lire: Hébron – Hashem Azzeh résiste coûte que coûte

La jeunesse palestinienne à couteaux tirés avec Israël – Michel Warschawski

Article paru dans le magazine Orient XXI, le 15 octobre

Comment en est-on arrivé à ce que des dizaines de Palestiniennes et de Palestiniens se mettent à attaquer des Israéliens juifs à l’arme blanche ? Ceux que Benyamin Nétanyahou appelle « terroristes » sont pour la plupart nés après les accords d’Oslo, ont grandi avec l’échec désormais avéré du « processus de paix », dans la frustration, la peur et l’humiliation permanentes, sans perspective d’avenir. Las des idéologies, de la diplomatie et des slogans inopérants, ils sont passés à la reconquête d’une dignité bafouée. Quel qu’en soit le prix.

« #freepalestine ».

Rabya Mohammed Fraij, Deviantart, 2014. Continuer la lecture de La jeunesse palestinienne à couteaux tirés avec Israël – Michel Warschawski