Procès en appel contre le Président du Collectif BDS57 à Metz le jeudi 18 janvier 2018

Le jeudi 18 janvier 2018, à Metz, s’est tenu le procès en appel du Président du Collectif BDS57 (Boycott, Désinvestissement, Sanctions), Richard Srogosz, à la suite d’une plainte maintenant conjointe du Procureur, de la société TEVA Santé et des deux officines sionistes France-Israël et Avocats sans Frontières.

En première instance, les juges avaient débouté les plaignants en invoquant la prescription des faits.

Richard avait envoyé, en février 2015, une lettre sous enveloppe à chaque pharmacien de Metz pour leur demander d’arrêter la vente des produits de la société israélienne TEVA. Cette lettre était accompagnée d’un tract explicatif sur le boycott; Richard proposait au pharmacien une rencontre afin de discuter du contenu de ce document explicatif.

De 12h30 à 14h, jeudi, nous étions de 60 à 80 personnes venues soutenir Richard devant le Tribunal sous une pluie battante, dont sept militants de l’Afps d’Albertville et de Chambéry. Sur le trottoir d’en face, un petit groupe de sionistes, beaucoup moins nombreux que l’année dernière, activait une sirène pour tenter de couvrir sans succès nos slogans et discours.

Un compte rendu détaillé de l’audience sera publié à l’issu du délibéré qui sera rendu le 28 février 2018.

Ci-dessous les photos prises par Yves

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *