Un jour pour 3000 NUITS

(3 février 2017)
Dès 9 heures, le matin, nous étions à l’entrée du traditionnel marché d’Albertville. Deux d’entre nous, habillées en prisonnières, menottées enchaînées et bâillonnées attiraient l’attention des passants pendant que d’autres distribuaient les 300 tracts qui invitaient à la projection du film le soir !
En effet, en partenariat avec l’Association « les Amis du Cinéma »,
3000 NUITS, film de Maï Masri, était au programme du Dôme Cinéma à Albertville ce vendredi 3 février !
Un partenariat avec « les Amis du Cinéma, le soutien d’associations amies (Ligue de droits de l’Homme, CCFD, Collectif Républicain et Mouvement de la Paix, Parti de Gauche, Parti Communiste et Solidarité et Progrès d’Ugine), la venue de Moncef Chahed, du Bureau National de l’Afps, tout est en place pour que cette projection soit un événement !

 

A 17 heures, Moncef, responsable du dossier des prisonniers politiques palestiniens au sein du conseil national de l’Association France Palestine Solidarité était présent pour répondre aux questions des adhérents locaux de l’association AFPS Albertville (Voir le compte rendu de Yves et l’article du Dauphiné Libéré).

Certains demandent des nouvelles du prisonnier qu’ils parrainent …des questions plus générales, des réponses précises, concrètes, des échanges riches en informations, un moment intense !
20heures … 20 heures 30… le public arrive, une centaine de personnes …
Des visages familiers, des nouveaux visages… Beaucoup d’émotion devant la situation de Layal, cette jeune Palestinienne condamnée injustement. De nombreux spectateurs sont bouleversés.
Et puis, c’est le débat ! Etonnement, curiosité, découverte, indignation …
Moncef explique la situation des détenus Palestiniens : la détention administrative, la perpétuité, l’arbitraire, la violence, la passivité des instances internationales devant la violation par Israël des conventions de Genève et autres… 

Danièle Laurier

Article du Dauphiné Libéré du 7 février 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *